FLORENT VOLLANT

Auteur, compositeur, interprète d’origine innue, et né au Labrador en 1959, Florent Vollant a grandi sur la réserve de Maliotenam, à l’est de Sept-Îles. Il débute sa carrière musicale au milieu des années quatre-vingt et contribue alors à la création du Festival Innu Nikamu. Ce festival continue à réunir chaque année de nombreux musiciens et chanteurs des diverses nations amérindiennes.

Avec un autre jeune Innu, Claude McKenzie, il crée le duo Kashtin. De 1989 à 1995, le groupe enregistre Kashtin, Innu et Akua Tuta, trois albums qui leur permettent de remporter quatre Félix et de monter sur scène non seulement au Québec et à travers le Canada, mais aussi en France, en Belgique, en Corée du Sud, aux États-Unis, en Bolivie… Kashtin, qui signe la bande sonore du film Le Silence des fusils du cinéaste Arthur Lamothe, sera le premier groupe autochtone du Québec à être reconnu à l’échelle internationale.

Ardent défenseur de la nature et des rivières québécoises, Florent Vollant reçoit le titre d’Artiste pour la Paix en 1994. Porte-parole du Jardin des Premières-Nations (Jardin botanique de Montréal), il participe au grandiose concert La Grande Paix qui clôture l’édition 2001 des FrancoFolies de Montréal. En plus de collaborer avec Richard Séguin, Robbie Robertson, Marc Déry et Zachary Richard, Florent est toujours très présent dans sa communauté à Maliotenam. Il a développé un projet qui lui tenait à cœur, en créant le studio Makusham, à la fois studio professionnel et centre de formation pour les jeunes musiciens autochtones.

En 1999, il enregistre un disque de Noël en langue innue avec de vieux copains tels que Richard Séguin, Zachary Richard, Luce Dufault, Ray Bonneville et Lucien Gabriel Jourdain. Intitulé Nipaiamianan, l’album remporte un prix Juno au Canada’s Music Awards. Deuxième album solo concocté avec amis et collaborateurs, Katak paraît en octobre 2003. Florent présente ensuite, en avril 2009, après de nombreuses contributions à différents projets musicaux, son troisième disque : Eku Mamu.

Fin 2014, sa nouvelle maison de gérance et de production montréalaise Instinct Musique (Éric Lapointe, Hugo Lapointe, Valérie Lahaie) réédite, en version CD et numérique, le disque Nipaiamianan, souvent cité parmi les meilleurs de Noël.

Le printemps 2015 marque la sortie d’un quatrième album solo, entièrement créé au Studio Makusham à Maliotenam : Puamuna. Signifiant « rêve » en langue innue, Florent Vollant retourne ici à la source même du chant traditionnel innu, là où tout prend naissance, c’est-à-dire dans le rêve.

Depuis 2011, Florent Vollant est très présent sur la scène artistique québécoise. En plus de sa participation remarquée à la série de spectacles Les Monumentales aux côtés de Chloé Sainte-Marie et Alexandre Belliard, il a aussi pris part au conte musical du défunt Gilles Carle. Il a également présenté un concert intime lors de l’exposition des Premières Nations au Marché Bonsecours et s’est illustré comme porte-parole d’un gala consacré à la musique autochtone, le gala Teweikan. En 2013, il part pour les Déferlantes à Portes-les-Valences et voyage ensuite avec ses chansons jusqu’à Pully puis partout à travers le Québec et le Canada.

De 2010 à 2013, Florent vit parallèlement une très belle expérience. Il anime les quatre saisons de l’émission de variétés télévisuelle Makusham, présentée sur les ondes du réseau APTN et qui rassemble des artistes d’horizons différents. Autochtones, Acadiens, Québécois y célèbrent la diversité culturelle. Ainsi, à titre de directeur artistique, on le retrouve dans notre émission intitulée La clé du studio.

videoavenir

Capsule web de Florent

Aliquam convallis sollicitudin purus. Praesent aliquam, enim at fermentum mollis, ligula massa adipiscing nisl, ac euismod nibh nisl eu lectus. Fusce vulputate sem at sapien. Vivamus leo. Aliquam euismod libero eu enim. Nulla nec felis sed leo placerat imperdiet. Aenean suscipit nulla in justo.